Voir tous nos aparthotels Mon compte
    EUR

      Plages de Marseille

      Les plages de Marseille

      Les plages de Marseille sont aussi variées que la ville est cosmopolite. Depuis des millénaires que la mer a façonné le rivage, Marseille a manqué pendant longtemps d’aménagements balnéaires pour un accès facile à l’eau malgré ses 42 kilomètres de littoral ! Il existe peu de grandes plages, mais les Goudes, le Parc National des Calanques, et tant d’autres se distinguent par leur aspect, leurs caractéristiques, mais aussi la population qui les fréquente.

      Petit guide à l’usage de ceux qui ne connaissent pas les lieux

      Le Parc National des Calanques

      Au sud de Marseille, les Calanques sont la Méditerranée incarnée avec leur nom qui chante rien qu’à les entendre : Callelongue, Morgiou, Sormiou, Sugiton, l’anse des Phocéens...Elles conjuguent la blancheur des falaises avec le vert des pins maritimes, et sont parmi les plus beaux sites qu’on puisse imaginer. Une impression d’être hors de la ville, tout en y étant. Les Calanques s’étendent notamment sur les 8ème et 9ème arrondissements. Mais attention, elles se méritent et l’accès, parfois difficile, est interdit aux voitures durant l’été. La réglementation pour leur préservation est très stricte, renseignez-vous avant d’y accéder.

      Le Prado, ou la plage en ville

      Volonté de la ville, le Prado offre 20 hectares de plages qui s’étendent sur près de deux kilomètres de long. Le Parc balnéaire du Prado s’étend quant à lui sur 26 hectares et 3,5 km de littoral. Facile d’accès en transport en commun via le métro ou le bus. Surveillées et aménagées, les plages du Prado attirent de nombreux marseillais. Ici c’est la convivialité qui prédomine, pelouses accessibles à tous, aire de jeux, un skate park réputé sur la scène européenne, de grandes pelouses pour se reposer. On y vient pour se baigner mais aussi jouer et faire du sport. L’été, vous pourrez assister sur ces plages à de nombreuses compétitions officielles de beach soccer ou de beach volley.

      Lors de la fête de la musique, vous pourrez également assister à des concerts en plein air ou admirer les feux d’artifice du 14 juillet. Vous pourrez faire aisément de grandes balades à roller, en vélo ou encore des footing avec vue sur le coucher de soleil. A proximité de ces plages, vous trouverez sur l’Escale Borély des restaurants mais également des bars pour boire un verre en terrasse, de multiples services, des boutiques ou encore des musées : le Musée d’Art contemporains et le MAMO, centre d’art de la Cité Radieuse. Ces plages sont également à proximité du stade Vélodrome et du Parc Borély et de son Château.

      Plus au nord, la Côte Bleue

      Passé le port c’est l’Estaque, si chère à Guédiguian, les plages de Corbière, les paysages des peintres Cézanne, Braque, Derain ou Dufy . Les accès creusés dans la roche y promettent le bonheur du sable fin. Et aussi les plus beaux panoramas de la côte marseillaise. Moins fréquentée, encore par endroit un peu secrètes, elles sont plus difficiles d’accès mais valent le détour !

      Les îles du Frioul

      Il serait enfin injuste de ne pas parler des plages paradisiaques que l’on peut trouver sur Pommègue et Ratonneau, à un quart d’heure en bateau à partir du vieux port. La calanque de la Crine, que les locaux appellent le petit Tahiti pour ses eaux leu turquoise est particulièrement remarquable, mais en vous promenant vous trouverez sans peine une petite crique ou un havre de sable tel que vous n’oseriez en rêver.

      Voir aussi : Week end Marseille - Lieux touristiques à Marseille

      Top